Coussin de colère Montessori : pour une meilleure intelligence émotionnelle de vos enfants

Les montagnes russes émotionnelles ne sont pas réservées qu’aux adolescents ou aux adultes. Les enfants, dès leur plus jeune âge, affrontent un flot d’émotions parfois complexes à appréhender. C’est entre un et cinq ans que les crises de colère sont particulièrement fréquentes, traduisant une phase assez normale de leur développement. Dans ces moments où l’enfant exprime son mécontentement, il ne cherche pas à vous défier, mais vous demande en fait de l’aide pour gérer ces émotions.

La pédagogie montessori : qu’est-ce que c’est ?

Avant de plonger dans l’utilisation du coussin de colère, il est important de comprendre le cadre dans lequel cette approche prend place. La pédagogie Montessori, conçue par le Dr Maria Montessori au début du XXe siècle, place l’enfant au centre de son apprentissage. Elle promeut son autonomie et son indépendance, en lui permettant de choisir ce qu’il veut apprendre et de progresser à son propre rythme.

Lire également : Quels sont les quartiers de Bordeaux les mieux desservis en transports en commun ?

Dans une classe Montessori, l’atmosphère diffère largement de celle des écoles traditionnelles. Les enfants ont accès à plusieurs stations d’activités et sont encouragés à explorer, tandis que les enseignants se déplacent entre les groupes pour guider plutôt que diriger. L’évaluation est modernisée, et l’accent est mis sur le développement global de l’individu, plutôt que sur des compétences isolées.

Pour les parents à la recherche d’une méthode concrète pour aider leurs enfants à faire face à la colère, l’intégration d’un coussin pour gérer les colères peut être une solution innovante inspirée par la pédagogie Montessori.

Lire également : Carafe d'eau filtrante : des avantages à ne pas ignorer

Eviter les crises de colère

Anticiper et éviter les crises de colère est idéal, mais pas toujours réalisable. Toutefois, certaines techniques peuvent diminuer la fréquence des débordements émotionnels. Par exemple, préparez-vous en avance si vous savez que certaines situations sont propices aux crises, en amenant des jeux ou des en-cas.

Identifiez ses sentiments et essayez de les rediriger de manière positive. Parfois, un simple changement de perspective, ou l’offre d’une activité alternative, peut suffire à désamorcer une montée de colère. Il est aussi bénéfique de s’adresser à l’enfant à hauteur de regard pour instaurer une aire de confiance.

Suggérer des moyens d’expression créative peut également être un excellent exutoire. Encourager votre enfant à dessiner ce qu’il ressent ou à raconter une histoire sur ce qui le frustre peut l’aider à verbaliser et à réguler sa colère.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut